Faits saillants de la séance du conseil de la MRC du 20 août 2019

Voici l’ordre du jour de la séance du conseil du 20 août 2019; il vous permettra d’aller consulter les sujets qui vous intéressent dans le procès-verbal, lequel sera publié dans l’onglet « Publications » sur le site Internet de la MRC dès son adoption.
1.
OUVERTURE DE LA SÉANCE;
2.
LECTURE ET ADOPTION DE L’ORDRE DU JOUR;
3.
ADOPTION ET RATIFICATION DES AFFAIRES NOUVELLES ET DU PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU 18 JUIN 2019;
4.
AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT:
4.1
Protection de la route 138;
5.
ADMINISTRATION ET GESTION :
5.1
Adoption des engagements, des comptes et des décaissements;
5.2
Promotion de la Minganie;
a) Place aux jeunes;
b) Foire nationale de l’emploi;
c) Matériels promotionnels de la Minganie;
5.3
Ministère de l’Économie et de l’Innovation – Mission Activités économiques;
5.4
Fonds d’initiatives et d’opportunités socio-économiques;
a) Club socio-récréatif d’Anticosti;
b) Pêcheries Shipeck S.E.C.;
5.5
Complexe aquatique de Minganie :
a) Politique d’annulation et de remboursement;
b) Embauche;
5.6
Vente pour non paiement de taxes;
5.7
Matières résiduelles;
a) Plan de gestion des matières résiduelles;
b) Disposition du bois provenant des installations d’Hydro-Québec;
5.8
Inspecteur municipal – Nomination;
5.9
Règlement ayant pour objet de prévoir les modalités de l’établissement des quotes-parts relatives à la gestion des cours d’eau sous la juridiction de la MRC et de leur paiement par les municipalités locales;
5.10
Fonds local d’investissement (FLI) et Fonds local de solidarité (FLS);
5.11
Iniquités des tarifs et des services postaux;
5.12
Déplacements des élus.
6.
DEMANDES D’APPUI :
6.1
MRC d’Antoine-Labelle – Financement du Programme Réno-Région;
7.
AFFAIRES NOUVELLES :
7.1
Programme de soutien à l’intégration de l’adaptation aux changements climatiques à la planification municipale (PIACC) – Demande d’aide financière;
7.2
Hydro-Québec;
7.3
Embauche locale – Mobilité provinciale;
8.
PÉRIODE DE QUESTIONS;
9.
CLÔTURE DE LA SÉANCE.
SONT PRÉSENTS :
M. Luc Noël : préfet;
M. Pierre Cormier : conseiller, maire de Havre-Saint-Pierre;
M. Martin Beaudin : conseiller, maire de Longue-Pointe-de-Mingan;
André Barrette : conseiller, maire de Natashquan;
M. Léonard Labrie : conseiller, maire d’Aguanish
M. John Pineault: conseiller, maire de L’Île-d’Anticosti;
M. Martin Côté : conseiller,  maire de Baie-Johan-Beetz;
M. Jacques Bernier : conseiller, maire suppléant de Rivière-au-Tonnerre.
Mme   Josée Brunet : conseillère, mairesse de Rivière-Saint-Jean.
SONT AUSSI PRÉSENTS :
Mme Nathalie de Grandpré , directrice générale et secrétaire-trésorière;
Mme Fanie Boudreau, directrice générale adjointe et secrétaire-trésorière adjointe;
Mme Sara Richard , directrice de l’aménagement et du développement du territoire.
4.1       Protection de la route 138
 
La MRC de Minganie demande au ministère des Transports de débuter sans attendre, soit dès 2019-2020, les travaux d’enrochement de stabilisation de la berge nécessaires à la protection de la route 138 dans le secteur de la rivière Mingan, afin d’assurer la sécurité des résidents, des cyclistes et des automobilistes et de protéger la route 138 qui représente un lien vital pour la Minganie.
La MRC demande également audit ministère de présenter sa documentation et sa planification sur les travaux projetés reliés à l’érosion des berges sur l’ensemble du territoire de la Minganie, et ce, à la Table de concertation sur l’érosion en Minganie.

5.2     Promotion de la Minganie
a) Place aux jeunes
La MRC de Minganie vit une réalité démographique marquée par le vieillissement de la population et un solde migratoire négatif. Étant donné que le financement est disponible pour le retour du programme Place aux jeunes en région (PAJR) en Minganie et qu’un organisme doit être désigné comme le porteur local du programme, la MRC de Minganie appuie la démarche du Carrefour jeunesse-emploi Duplessis (CJED) visant à obtenir du financement pour le programme Place aux jeunes en région (PAJR). La MRC de Minganie accompagne le CJED dans la création d’un comité aviseur PAJR – Minganie ainsi que dans la recherche de financement et elle affecte jusqu’à concurrence de la somme de 12 000 $ pour l’année 2019-2020 dans le programme PAJR – Minganie constituant ainsi la contribution du milieu demandée.
b) Foire nationale de l’emploi
La Foire nationale de l’emploi est le plus grand salon d’emploi au Québec et au Canada à ce jour, sa 14ème édition se tiendra les 17 et 18 octobre prochain à la Place Bonaventure de Montréal.
La zone «Vivre et travailler dans la région de la Côte-Nord» sera une zone de recrutement en vedette de la prochaine édition de la Foire nationale de l’emploi et rassemblera les entreprises de la Côte-Nord issues de tous les secteurs pour promouvoir les opportunités d’emploi et de carrières dans notre région. La MRC de Minganie sera présente à la Foire nationale de l’emploi de Montréal, afin de promouvoir la Minganie pour le recrutement de main-d’œuvre et elle mandate son service de développement économique pour recenser les emplois disponibles dans la région et dresser un portrait des besoins de main-d’œuvre sur son territoire. La MRC de Minganie affecte jusqu’à concurrence de la somme de 5 000 $ pour la réalisation de ce projet.
 c) Matériels promotionnels de la Minganie
Le matériel promotionnel actuel de la MRC de Minganie est désuet et doit être renouvelé. En effet, le matériel promotionnel de qualité est un outil essentiel pour le recrutement de la main-d’œuvre mais aussi pour l’attraction touristique.
La MRC de Minganie souhaite participer à plusieurs événements de recrutement de main d’œuvre et à améliorer la promotion de la région; elle se dote donc d’un kiosque et de matériels de qualité pour promouvoir la région.
À ce titre, elle contactera des partenaires potentiels dont Parcs Canada, Tourisme Côte-Nord, CISSS, Rio Tinto, Hydro-Québec et le Port de Havre-Saint-Pierre, afin de connaître l’inventaire du matériel promotionnel déjà disponible et lance un appel public dans le but de renouveler sa banque d’images promotionnelles de la Minganie.
5.4     Fonds d’initiatives et d’opportunités socio-économiques
 
a) Club socio-récréatif d’Anticosti
 
Le Fonds d’initiatives et d’opportunités socio-économiques a été créé par la MRC à titre de levier pour provoquer l’émergence d’idées de projets de toute nature en subventionnant des dépenses nécessaires pour valider et préciser des idées de projets en phase avant-projet.
La MRC de Minganie autorise le versement d’une aide financière non remboursable de 15 000 $ au Club socio-récréatif d’Anticosti dans le cadre du Fonds d’initiatives et d’opportunités socio-économiques de la MRC pour la réalisation d’une étude de faisabilité pour l’aménagement d’une salle de quilles au centre sportif de Port-Menier.
Le conseil de la MRC de Minganie autorise le versement d’une aide financière non remboursable de 14 448 $ à Pêcheries Shipeck S.E.C. dans le cadre du Fonds d’initiatives et d’opportunités socio-économiques de la MRC pour la réalisation d’une étude visant à évaluer l’impact de la modification de la drague traditionnelle sur l’habitat marin dans le processus de passation du statut de pêche exploratoire vers le statut commercial de pêche aux concombres de mer.
5.10   Fonds local d’investissement (FLI) et Fonds local de solidarité (FLS)
 
La MRC modifie la section « Calcul du taux d’intérêt » de l’article 2.7.3 de la Politique d’investissement des fonds locaux, afin de diminuer le taux de base des fonds locaux à 4 % et d’éliminer les variations de primes de taux pour un même risque.
7.3       Embauche locale – Mobilité provinciale
 
L’embauche locale est une priorité pour la région, afin d’assurer la vitalité et l’occupation de notre territoire. La décision rendue le 9 août dernier par le juge Raymond Gagnon du Tribunal administratif du travail déclarant que la règle donnant priorité aux travailleurs domiciliés dans la région où ils sont embauchés sur un chantier de construction ne respecte pas la Charte des droits et libertés a des impacts majeurs pour les emplois en régions éloignées et va à l’encontre de la vitalité de notre région.
La MRC de Minganie exprime son mécontentement face à cette décision récente du juge Raymond Gagnon du Tribunal administratif du travail et demande que cette règle de l’employabilité régionale demeure pour les régions éloignées souffrant de dévitalisation.

Les commentaires sont fermés.