Articles récents

Anticosti, officiellement site du patrimoine mondial de l’UNESCO

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
En pièce jointe: Fiche technique
 
Anticosti, officiellement site du patrimoine mondial de l’UNESCO

Une nouvelle ère pour la communauté
d’Anticosti
Port-Menier et Havre-Saint-Pierre, 19 septembre 2023 – La Municipalité de L’Île-d’Anticosti et la MRC de Minganie se réjouissent et sont fières de la reconnaissance conférée par l’UNESCO à Anticosti. Celle-ci rejaillit sur tous les Minganois.es, les Nord-côtier.e.s et sur l’ensemble de la population du Québec et marque le début d’un nouveau chapitre de l’histoire de la communauté d’Anticosti.
“Nous avons su imaginer un projet qui respecte et met en valeur qui nous sommes, nous les Anticostiens et les Anticostiennes. Aujourd’hui, ce projet prend forme et nous fait entrer dans une nouvelle ère sur laquelle nous allons maintenant bâtir notre avenir”, a déclaré la mairesse d’Anticosti, Hélène Boulanger. “Je voudrais remercier du fond du cœur tous ceux et celles qui ont cru à ce projet et qui ont travaillé d’arrache-pied pour qu’il devienne réalité”.
“Aujourd’hui, c’est toute la Côte-Nord qui célèbre la reconnaissance internationale d’un de nos plus beaux joyaux naturels. Nous en serons les gardiens et nous le mettrons en valeur avec fierté, au bénéfice des Anticostiens, des Québécois et des visiteurs du monde entier”, a renchéri la préfète de la MRC de Minganie, Meggie Richard.
« Anticosti fait depuis toujours partie intégrante de notre Nitassinan, notre terre ancestrale, et de notre identité. Nous sommes fiers du travail que nous avons accompli avec nos partenaires Anticostiens et Nord-côtiers pour qu’on lui reconnaisse pleinement sa valeur universelle exceptionnelle. Nous écrirons la suite de l’histoire ensemble”, a aussi déclaré Jean-Charles Piétacho, chef Innu de la communauté d’Ekuanitshit et partenaire de la première heure du projet UNESCO. « Nous nous réjouissons de la reconnaissance d’Anticosti, cela fera rayonner la culture innue ici et à l’international. Nous souhaitons continuer la collaboration avec les acteurs locaux, régionaux et nationaux afin de permettre la mise en valeur de ce site exceptionnel », a aussi déclaré Réal Tettaut, chef de la communauté de Nutashkuan.
Infrastructures, Centre d’interprétation, accès à l’île et tourisme durable : tant à faire pour préparer le milieu d’accueil
 
La reconnaissance par le patrimoine mondial du caractère exceptionnel d’Anticosti, à titre de meilleur laboratoire au monde pour l’étude de la première extinction de masse du vivant il y a environ 447-437 millions d’années, s’accompagne de responsabilités en matière de protection et de mise en valeur de l’île. Si le gouvernement du Québec a protégé Anticosti par le biais d’un ensemble de régimes de protection, beaucoup de travail reste à faire pour mettre en valeur les atouts de l’île et préparer le milieu d’accueil pour un développement durable, dans le respect de la capacité portante de l’île, de la qualité de vie des habitants d’Anticosti et de l’expérience des touristes.
“Nous devons nous préparer à recevoir un nombre beaucoup plus important de visiteurs, et nos infrastructures d’accueil doivent être mises à niveau. Nous avons besoin d’une meilleure desserte en transport et d’une nouvelle offre d’hébergement, mais aussi d’autres infrastructures et services de base. Un Centre d’interprétation de calibre mondial permettra également d’accueillir les visiteurs, de partager les connaissances au public et de mettre en lumière la Valeur universelle exceptionnelle d’Anticosti”, a expliqué la mairesse Boulanger.
« Nous avons hâte de connaître les détails des soutiens gouvernementaux pour soutenir l’établissement d’un milieu d’accueil de calibre international à L’Île-d’Anticosti et offrir de nouvelles opportunités de développement pour la communauté »,
  • Hélène Boulanger, mairesse de la Municipalité de L’Île-d’Anticosti et
Meggie Richard, préfète de la MRC de Minganie
Du point de vue scientifique, la reconnaissance internationale d’Anticosti représente aussi une nouvelle ère, celle qui nous amènera à mieux comprendre l’histoire de l’évolution de la vie sur Terre. « La décision de l’UNESCO a pour effet de stimuler la recherche scientifique de classe mondiale sur Anticosti, qui est un extraordinaire laboratoire pour étudier les fossiles et les couches sédimentaires de la première extinction de masse de la vie sur Terre.  », a aussi précisé André Desrochers, géologue sédimentaire de réputation internationale de l’Université d’Ottawa et directeur scientifique du Comité de pilotage de la proposition d’inscription d’Anticosti pour la Liste du patrimoine mondial pour l’UNESCO.
– 30 – 
 
À propos de la Municipalité de L’Île-d’Anticosti
 
C’est en 1984 que le premier conseil municipal de La Municipalité de L’Île‐d’Anticosti a été formé et assermenté. La Municipalité fait partie de la Municipalité régionale de comté (MRC) de Minganie et est rattachée au comté provincial de Duplessis. Son territoire couvre l’ensemble de l’île, soit une superficie de 7 943 km2 pour une population permanente de 201 habitants, concentrée dans la seule agglomération de l’île, Port‐Menier.
 
Renseignements
Noémie Laurendeau
COPTICOM, Stratégies et relations publiques
438-826-5816
nlaurendeau@copticom.ca
Stéphane Stril
COPTICOM, Stratégies et relations publiques
514-702-3688
sstril@copticom.ca
Anticosti officially a UNESCO World Heritage Site
 
A new era for the community
Port-Menier and Havre-Saint-Pierre, September 19, 2023 – The Municipality of L’Île-d’Anticosti and the Minganie Regional County are delighted and proud of the recognition Anticosti has received from UNESCO. This recognition reflects on all Minganois, North Shore residents and the entire population of Quebec. It also marks the beginning of a new chapter in the history of the Anticosti community.
« We have come up with a project that respects and enhances who we are as Anticostians. Today, this project is taking shape and ushering in a new era on which we will now build our future, » said Anticosti mayor Hélène Boulanger. « I would like to extend my heartfelt thanks to all those who dreamed of this project, who believed in it and who worked so hard to make it a reality.”
« Today, the whole North Shore region of Québec is celebrating the international recognition of one of our finest jewels. We will take care of it with pride, for the benefit of Anticosti, Quebecers and visitors from all over the world, » added Meggie Richard, Prefect of the Minganie RCM.
« Anticosti has always been an integral part of our Nitassinan, our ancestral land, and of our identity. We’re proud of the work we’ve done with our Anticosti and North Shore partners to ensure that its outstanding universal value is fully recognised. We’ll be writing the rest of the story together, » said Jean-Charles Piétacho, Innu chief of the Ekuanitshit community and a partner in the UNESCO project from the outset.
Infrastructure, interpretation centre, access to the island and sustainable tourism: so much to do to meet the challenge
UNESCO’s recognition of Anticosti’s exceptional character as the world’s best laboratory for studying the first mass extinction of life on Earth, some 447-437 million years ago, brings with it responsibilities for protecting and developing the island. While the Québec government has protected Anticosti through a series of protective regimes, much work remains to be done to showcase the island’s assets and prepare the community for sustainable development, while respecting the island’s carrying capacity, the quality of life of Anticosti residents and the experience of tourists.
« We need to prepare for a much larger number of visitors, and our infrastructure needs to be upgraded. We need better transport links and new accommodation, as well as other infrastructures and basic services. A world-class interpretation Center will also make it possible to welcome visitors, share knowledge with the public and highlight Anticosti’s Outstanding Universal Value », explained Mayor Boulanger.
« We look forward to the details of government support to provide a world-class experience on Anticosti as well as new development opportunities for the community”,
Hélène Boulanger, Mayor of the Municipality of L’Île-d’Anticosti and
Meggie Richard, Prefect of the Minganie RCM
From a scientific point of view, the international recognition of Anticosti also represents a new era, one that will lead to a better understanding of the history of the evolution of life on Earth. « UNESCO’s decision has the effect of stimulating world-class scientific research on Anticosti, which is an extraordinary laboratory for studying the fossils and sedimentary layers of the first mass extinction of life on Earth, » adds André Desrochers, an internationally renowned sedimentary geologist from the University of Ottawa and Scientific Director of the Steering Committee for Anticosti’s nomination for UNESCO’s World Heritage List.
– 30 –
About the Municipality of L’Île-d’Anticosti
The first municipal council of the Municipality of L’Île-d’Anticosti was formed and sworn in in 1984. The Municipality is part of the Regional County Municipality (RCM) of Minganie and is attached to the provincial county of Duplessis. Its territory covers the entire island, with an area of 7,943 km2 and a permanent population of 201, concentrated in the island’s only agglomeration, Port-Menier.
 
Information
Noémie Laurendeau
COPTICOM, Strategies and Public Relations
438-826-5816
nlaurendeau@copticom.ca
Stéphane Stril
COPTICOM, Strategies and Public Relations
514-702-3688
sstril@copticom.ca

Fiche technique_Anticosti au Patrimoine mondial

  1. Appel à projets pour les artistes, écrivains, écrivaines et organismes artistiques sur la Côte-Nord Commentaires fermés sur Appel à projets pour les artistes, écrivains, écrivaines et organismes artistiques sur la Côte-Nord